Comment faire une isolation intérieure ?

Comment faire une isolation intérieure ?

Pour faire des économies d’énergie et améliorer votre confort, une bonne isolation thermique de votre maison est essentielle. Elle laisse à l’extérieur : la chaleur en été, le froid en hiver.

Quelles surfaces isoler ?

L’isolation intérieure d’une maison peut concerner les murs, le sol ou la toiture. Selon l’option retenue, les résultats sont différents. En effet, l’essentiel des déperditions d’énergie a lieu par la toiture, car la chaleur monte.

La meilleure solution pour obtenir de bons résultats rapidement et sans trop de travaux est donc l’isolation du toit. Isoler les murs par l’intérieur reste également très intéressant, du moment que l’idée de refaire votre décoration ne vous effraie pas. La mise en œuvre d’une isolation performante au sol est compliquée en rénovation et le bénéfice est beaucoup plus faible.

Quels isolants choisir ?

Pour isoler des murs ou des combles, vous aurez le choix des matériaux isolants. Il existe des laines minérales, comme les laines de verre ou les laines de roche, disponibles en rouleaux, panneaux ou vrac. Des isolants synthétiques comme le polystyrène expansé ou extrudé sont proposés sous forme de doublages avec un parement en plaque de plâtre. 

Depuis plusieurs années, de nouveaux isolants on fait leur apparition et offrent des performances intéressantes. Ce sont des matériaux qualifiés de naturels : panneaux isolants de fibre de bois, ouate de cellulose en panneaux ou à souffler, chanvre…

Comment isoler des murs par l’intérieur ? 

Avant de poser une isolation sur des murs intérieurs, il faut vérifier leur état. S’ils étaient déjà isolés, il faut retirer les anciens matériaux isolants et revenir au support brut. Celui-ci doit être sain et sec. Si vous constatez de l’humidité ou de la moisissure, il faut d’abord résoudre ces problèmes. Bouchez trous et fissures. Vous pourrez ensuite poser votre nouveau système isolant. 

Sur les murs, vous pouvez coller directement un doublage avec des plots de colle adaptée. Ce système est parfait lorsqu’il n’y a pas de gaines électriques passant entre le mur et l’isolant. Une autre solution est l’installation d’isolants entre deux systèmes de rails, dont l’un est fixé au mur. Le second est placé devant l’isolant, pour y fixer ensuite des plaques de plâtre. Cette solution autorise le passage de gaines entre le mur et l’isolation. Dans les deux cas, il vous restera ensuite à peindre le parement pour parfaire votre nouvelle décoration.

Comment poser un isolant sous la toiture ?

Si vos combles sont aménagés, le principe d’isolation est identique à celui utilisés pour les murs. Si vous disposez de combles perdus, deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à déposer un isolant en vrac, par soufflage, à l’aide d’une machine spéciale : laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose… La seconde consiste à déposer des rouleaux d’isolants en couches croisées sur le plancher des combles.

Dans toutes les configurations, une membrane pare-vapeur doit être installée devant l’isolant, côté chaud, sauf si celui-ci en est déjà équipé. Elle évitera la condensation derrière l’isolation, sur le mur ou la charpente de votre maison.


Pour obtenir des conseils sur le choix des matériaux, d’une peinture de finition ou les coordonnées d’un professionnel pour un devis, nos conseillers sont à votre disposition dans nos magasins.
 

Plus de réponses à vos questions