Exemple devis de peinture

Comment rédiger un devis de peinture pour vos clients ?

Expert de la peinture depuis plus de 60 ans, Zolpan est aussi partenaire des peintres professionnels qu’il accompagne au quotidien. Présentation, détail des prestations, tarification au m² ou taux horaire, outils numériques, Zolpan vous donne ses conseils pour bien rédiger vos devis de peinture.

Un devis de peinture professionnel, aéré détaillé et lisible 

Quelques conseils de présentation

La présentation de votre devis est la première image que vous donnez de votre entreprise à votre client. Elle se doit donc d’être très professionnelle. Votre document doit être propre, aéré, lisible et comporter toutes les mentions obligatoires habituelles comme votre numéro de SIRET ou de TVA si vous en avez un.

N’oubliez surtout pas de le dater et d’indiquer une durée de validité. Mentionnez aussi clairement les modalités d’acceptation du devis par votre client. Il s’agit de l’inviter à revêtir le devis d’une mention manuscrite de type ‘devis reçu avant exécution des travaux, bon pour accord le …’ avant de dater et signer.
Indiquez vos assurances professionnelles, avec le numéro de police et les coordonnées de l’assureur. C’est un gage de confiance et un recours éventuel pour le client en cas de désordre ultérieur.

Des prestations détaillées pour un devis de peinture transparent 

Vos prestations doivent être parfaitement détaillées. L’exemple d’un devis de peinture tenant sur une ligne n’est pas à suivre. Le client doit savoir précisément ce que vous allez faire et comprendre facilement chaque étape.
Ainsi, pour la peinture d’une pièce, une ligne de type ‘peinture murale du salon’ ou ‘peinture du plafond de la salle de bains’ doit être accompagnée de précisions. Détaillez vos actions : nettoyage des supports, ponçage, application d’une couche d’impression ou pose d’une toile de verre, nombre de couches et sous-couches de peintures, précisez le type de peinture appliquée…

Facturer au m² ou à l’heure de travail : à vous de choisir

Reste ensuite à savoir si vous comptez facturer vos travaux de peinture au m² ou à l’heure. La facturation au m², fourniture et main d’œuvre incluses, est la plus courante. La peinture des murs et la peinture des plafonds d’une même pièce sont séparées car elles n’ont pas le même coût. Les micro-entrepreneurs optent souvent pour une facturation horaire car ils ne fournissent pas les matériaux.

Vous pouvez forfaitiser certaines étapes, comme la préparation du chantier ou la peinture d’éléments particuliers : porte, radiateur... Malgré tout, détaillez tout de même un peu vos travaux.
Dans tous les cas, le mode de facturation choisi ne doit pas vous faire oublier l’idée d’un devis détaillé, qui rassure votre client et vous protège en cas de désaccord ultérieur.

Les outils numériques au service de vos devis de peinture

La bonne nouvelle aujourd’hui est que le numérique se met aussi au service de la productivité des artisans peintres. Ainsi, vous pouvez télécharger l’application Magic Plan sur mobile ou tablette pour vous aider à faire vos devis en neuf ou rénovation.
En rénovation, elle vous fera gagner beaucoup de temps sur la mesure de surfaces. En effet, en parcourant l’appartement ou la maison avec votre terminal mobile, l’application pourra recréer le plan intérieur. Vous obtiendrez facilement une estimation précise et rapide des surfaces à repeindre.

En ayant au préalable intégré chaque tarif dans sa base de données, elle calculera elle-même le coût des travaux de peinture de chaque pièce. Vous indiquerez le taux de TVA, le nombre de couches appliquées… De nombreux paramètres sont accessibles. Cette application très utile vous permettra d’établir un devis détaillé facilement, en un temps record et même de l’envoyer directement à votre client.