Parquet contrecollé

Les RendeZ-vous Promos spécial rentrée Professionnels, tous vos produits préférés en promo jusqu'au 31 octobre en point de vente et en ligne sur eboutique.zolpan.fr.

Je découvre

Qu’est-ce qu’un parquet contrecollé ?

Le procédé de fabrication du parquet contrecollé

Décorer son intérieur avec un parquet de qualité professionnel trouvé en point de vente Zolpan

Les lames de parquet contrecollé sont fabriquées par assemblage de couche de bois. Celle qu’on appelle la couche d’usure, ou parement, est la première couche qui sera visible et sur laquelle la pied va se poser. Ce parement doit être épais d’à minima 2,5 mm d’un même bois pour que le revêtement soit considéré comme du parquet. Par exemple, lorsqu’on parle de parquet contrecollé en chêne, le parement sera en chêne, mais pas forcément le reste dudit parquet.

En effet, en dessous du parement réalisé en bois noble, il y a le support (appelé aussi l’âme du parquet). Il s’agit d’un panneau de bois massif ou contreplaqué dont l’essence est beaucoup moins noble, généralement du bois résineux comme du pin ou du sapin. Ce support est quant à lui collé sur le contre-parement, surnommé « déroulé », qui va rigidifier le tout. Cette couche qui permettra d'équilibrer les tensions du bois et évitera le cintrage (fait qu’il se pli) est soit en bois résineux, soit dans un bois plus résistant comme le frêne ou le hêtre.

Les différents types d’essences de parquet contrecollé : 

Selon la pièce d’usage, la fréquentation de l’espace, l’aspect recherché mais aussi le budget de votre client, il existe un large choix d’essences de bois qui correspondront aux besoins de votre chantier :

  • Les essences indigènes classiques : chêne, hêtre, châtaigner, frêne, acacia, mélèze (entrée de gamme), pin. Ces essences sont exclusivement réservées à des pièces sans eau, sous peine d’être tâchées et de gondoler.
  • Les essences exotiques (en provenance généralement d’Amérique du Sud ou d’Asie) : Iroko, Wengé ou Teck. Ces essences sont plus chères car plus rares, mais elles sont également plus résistantes à l’eau et à la chaleur. Elles sont recommandées pour des pièces comme la salle de bain ou la cuisine, même sur les terrasses extérieures. Certaines essences ont même des nuances qu’on ne trouve pas sur les bois européens (variante de rouge par exemple). 

Parquet contrecollé : quelle est la différence avec un parquet en bois massif ou un sol en pvc ?

Les différences entre ces 3 types de revêtements que sont le parquet massif, le parquet contrecollé et le sol en pvc imitation parquet sont nombreuses : leur aspect, leur durée de vie et bien évidemment par leur prix. Découvrez ci-après les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux :

Pour un parquet massif : 

La différence, c’est que le parement est en réalité la lame de parquet complète. En effet, il s’agit d’une seule et même pièce de bois par lame de parquet massif. Son épaisseur varie entre 2,5 et 3 centimètres d’épaisseur. Son aspect général est beaucoup plus authentique, naturel et rustique que les deux autres revêtements présentés ci-après. Il apporte donc à la pièce un cachet incomparable et il vieilli très bien. En revanche, son coût est nettement supérieur aux autres alternatives. Selon l’essence de bois choisie pour le parquet massif, les prix augmentent considérablement mais cela s’explique par sa durée de vie quasiment infinie, s’il est bien entretenu. 

Pour un parquet contrecollé : 

Sur ce type de revêtement de sol, le parement mesure minimum 2,5 mm d’épaisseur pour qu’on le considère comme un parquet. Ce type de revêtement est moins cher mais il est moins noble et à moins de cachet qu’un parquet massif, mais son aspect changera moins en fonction des variations de températures et du taux d’hydrométrie comparé au bois massif. Autres inconvénients, l’isolation phonique est moins bonne et sa durée de vie est réduite par rapport à un parquet en bois massif. 

Pour un sol pvc, imitation parquet : 

Pose de sol PVC à clipser effet bois naturel acoustique et confortable au toucher

Ce revêtement de sol est issu de produits de la transformation du pétrole. Il n’est donc pas considéré comme un parquet. Les avantages sont nombreux pour ce type de sol : son coût très abordable, par rapport aux deux autres. La pose est simple et rapide puis il se retire facilement. C’est un revêtement 100% imperméable et imputrescible, donc facile à nettoyer et qui convient parfaitement aux pièces d’eau comme la salle de bains (tout comme certains sols stratifiés). En revanche, le sol en PVC n’a aucun cachet et il durera moins longtemps.

Quelle finition de protection choisir pour un parquet contrecollé ?

L’entretien de ce revêtement de sol se fait de la même façon que pour un parquet massif. Votre client doit en prendre soin et faire attention à l’eau s’il ne s’agit pas d’un parquet en bois exotique
Selon la protection initiale choisie lors de la pose, le type d’entretien devra être renouveler de façon biannuelle, annuelle, quinquennale, décennale ou plus. L’entretien varie également en fonction de la température de la pièce et de l’intensité de passage sur le sol. Voici les trois différents types de protection :

La vitrification

Protéger un parquet avec un vitrificateur de qualité professionnelle

Sur un chantier, avant la vitrification il faut poncer le parquet. Ensuite, on applique le produit vitrificateur (appelé plus communément verni). Ce produit rentre dans le bois et va laisser une fine couche de plastique qui épousera le bois en surface. Il résiste davantage aux rayures et ne nécessite pas d’entretien particulier. Néanmoins, pour maintenir le sol en bon état, votre client devra passer régulièrement un coup de balais ou d’aspirateur afin que le sol soit bien brossé. Il pourra de temps à autres nettoyer à l’aide d’un produit spécifique pour parquet vitrifié (savon spécial) et une serpillère légèrement humide.

Une nouvelle vitrification sera faite au-delà de 10, 15  ou 30 ans en fonction de l’exposition du sol. À ce moment-là il faudra de nouveau le poncer avant la nouvelle vitrification. Attention lors de la vitrification, si celle-ci n’est pas bien réalisée, cela peut laisser des traces et de légères différences d’épaisseurs. Privilégiez les services d’un professionnel si ce n’est pas votre domaine d’expertise. Cette solution coûte plus cher à la base mais elle sera plus économique sur le long terme et l’entretien est plus simple.

L’huilage

Après avoir poncé, le sol doit être huilé en appliquant une ou plusieurs couches d’huile pour parquet. Ce type de protection va venir créer une pellicule au-dessus du parquet, moins résistante que la vitrification, mais moins compliqué à réaliser si vous n’avez pas d’appétence particulière dans ce domaine. L’huile s’applique comme un vernis, au rouleau ou au pinceau. Cela permet de créer une couche qui protégera le sol d’eau non stagnante et d’éviter les tâches.

L’huile protège moins bien que le vitrificateur contre les rayures. Il est important d’huiler le sol tous les ans afin de maintenir cette couche de protection qui s’amenuise avec le temps. Lorsque le sol sera trop attaqué par le temps, il faudra de nouveau poncer et huiler afin de retrouver une surface parfaite.

Le cirage

Avant toute opération de cirage, comme pour les deux autres protections, il faut poncer préalablement le parquet massif ou contrecollé. Ce mode de protection est moins résistant que les deux précédemment évoqués. Le parquet doit être ciré à nouveau tous les ans, parfois même tous les 6 mois en cas de fort trafic. La cire va nourrir le bois et le faire briller.

Vous êtes un professionnel du sol, du bois et notamment de la pose de parquet, rejoignez l’équipe de Monsieur Peinture afin de participer à des projets d’aménagement ou de rénovation d’espaces et trouver des clients plus facilement.

Comment poser un parquet contrecollé ?

Ce n’est pas la composition d’un parquet qui va faciliter la pose, c’est le système de pose qui va jouer un grand rôle. Mais quels sont les différents types de pose et les motifs possibles ? Zolpan vous livre quelques informations à ce sujet :

Les différents systèmes de pose :

Il existe différents types d’assemblage pour les lames de parquet contrecollé :

  • Le parquet à rainures et languettes : il s’agit de la pose traditionnelle par excellence, le parquet est alors collé soit sur une chappe ou sur un plancher ;
  • Le parquet à cliquer : Ce système de pose est facile et rapide, à l’image d’un revêtement de sol stratifié. Il s’agit généralement d’une pose qui s’effectue pour du parquet flottant. Elle est réalisée sur une chappe ou sur un ancien revêtement (parquet ou carrelage). La pose flottante est parfaite pour conserver un sol existant et nécessite la pose d’une sous-couche isolante au préalable
  • Le parquet collé : Cette pose est réalisée sur une chappe ou sur un ancien plancher. Il faut au préalable ajouter une sous-couche isolante, obligatoire pour les pièces humides ainsi que les sols avec un système de régulation de température – chauffant ou rafraichissant.

Les différents motifs de pose d’un parquet contrecollé

Les motifs de pose de parquet sont nombreux, ils s’adaptent également au parquet en bois massif et sont aussi transposés sur les sols en PVC pour créer l’illusion. 

 

Motifs de pose de parquet contrecollé : à l'anglaise - Zolpan

A l'angaise : pose la plus classique

Motifs de pose de parquet contrecollé : coupe de pierre - Zolpan

En coupe de pierre : pose comme des briques

Motifs de pose de parquet contrecollé : à bâton rompu - Zolpan

A bâton rompu : pose en chevon, lame côté plat contre lame côté plat

Motifs de pose de parquet contrecollé : Point de Hongrie - Zolpan

En point de Hongrie : pose en chevron, lame biseautée au niveau de la jonction

Motifs de pose de parquet contrecollé : Point de Hongrie encadré - Zolpan

En point de Hongrie encadré : pose comme le point de Hongrie traditionnel, délimitée par une zone réalisée à l'aide de frises

Motifs de pose de parquet contrecollé : en échelle - Zolpan

En échelle 

 

Motifs de pose de parquet contrecollé : en échelle non parallèle - Zolpan

En échelle non parallèle

Motifs de pose de parquet contrecollé : en damier - Zolpan

En damier

Motifs de pose de parquet contrecollé : en Vannerie - Zolpan

En vannerie

Motifs de pose de parquet contrecollé : Entrelacs - Zolpan

En entrelacs

Motifs de pose de parquet contrecollé : en pont de bateau - Zolpan

En pont de bateau

Motifs de pose de parquet contrecollé : bois et pierre - Zolpan

En bois et pierre

 

Motifs de pose de parquet contrecollé : en Burgunds - Zolpan

En burgunds

Motifs de pose de parquet contrecollé : en Provence - Zolpan

En Provence

Motifs de pose de parquet contrecollé : Bayreuth - Zolpan

En Bayreuth

Motifs de pose de parquet contrecollé : Versailles cheville  - Zolpan

En Versailles cheville

Motifs de pose de parquet contrecollé : Chantilly - Zolpan

En Chantilly

 

Retrouvez tous les outils et produits spécifiques en point de vente Zolpan ou directement sur notre eboutique, pour répondre aux envies de vos clients et ainsi réaliser vos travaux de pose ou de rénovation de parquet contrecollé correctement.