Séchage enduit : tout savoir pour préparer vos chantiers

Les RendeZ-vous Promos spécial rentrée Professionnels, tous vos produits préférés en promo jusqu'au 31 octobre en point de vente et en ligne sur eboutique.zolpan.fr.

Je découvre

Les étapes nécessaires à la réalisation avant le séchage enduit ? 

Avant tout, vous le savez, il existe différents types d’enduits en fonction de la condition de votre mur et du besoin de votre chantier. Le temps de séchage de votre enduit va d’ailleurs dépendre, au-delà de l’enduit utilisé, de la nature de vos supports à enduire et des conditions climatiques au sein de la pièce.

Les types d’enduits selon l’état du support :

  • Enduit de rebouchage : cet enduit a pour fonction de reboucher les trous et fissures sur les murs de votre maison. C’est la première étape à effectuer, si nécessaire, pour rendre votre surface plus plane. Vous pouvez utiliser un enduit de rebouchage séchage rapide afin de faciliter la suite de vos travaux, notamment la pose d’enduit de dégrossissage ou de lissage. 
  • Enduit de dégrossissage : après l’enduit de rebouchage que vous avez laissé sécher correctement, vous pouvez appliquer un enduit de dégrossissage s’il y encore beaucoup d’aspérités sur votre surface. Son grain est plus fin que l’enduit de rebouchage, néanmoins vous devrez appliquer par la suite un enduit de lissage afin que votre surface soit prête à accueillir votre revêtement mural (peinture ou papier peint). 
  • Enduit de lissage : cet enduit s’emploi dans un second temps (ou troisième temps), après l’utilisation d’un enduit de rebouchage ou de dégrossissage afin de lisser au maximum votre surface. C’est un enduit de finition. Il sert à égaliser cette surface et peut tout à fait être utiliser seul si ladite surface ne présente que des défauts mineurs. Ce lissage permettra d’avoir un mur plan, prêt à recevoir la peinture de finition ou un revêtement mural quelconque. 

La nature de votre support

Selon la zone que vous avez à enduire, le temps de séchage de votre enduit varie. Cela dépend notamment de s’il s’agit d’un support absorbant ou d’un support non absorbant

  • En cas de support absorbant (matériaux poreux), que ce soit sur un mur ou au niveau sur sol, comme par exemple les plaques de plâtre, les enduits ciment ou plâtre, la maçonnerie etc, il est conseillé d’appliquer une primaire d’accrochage prévue à cet effet.
  • En cas de support non absorbant, notamment si votre mur est déjà recouvert d’une ancienne couche de peinture (glycéro, satinée ou brillante notamment), l’enduit aura probablement du mal à adhérer à cause d’un support trop lisse. Il est recommandé de procéder au ponçage de votre surface pour lui redonner de l’adhérence.

Les conditions atmosphériques 

Selon la pièce que vous avez à rénover, l’hygrométrie et la température de l’air ambiant intérieur vont jouer un grand rôle sur le temps de séchage de votre enduit. En effet, plus une pièce est humide et froide, plus l’épaisseur de votre couche d’enduit va mettre du temps à sécher. Pour cela, nous vous donnons quelques astuces dans le paragraphe « nos conseils pour le séchage enduit ». 

Le temps de séchage enduit est-il différent selon les enduits ?

Il existe à la fois de l’enduit en poudre et l’enduit en pâte. Voici ce qui les caractérisent :

ENDUIT EN POUDRE

Son conditionnement est en sac. Vous préparez vous-même l’enduit avant de l’appliquer sur le mur ou le plafond. Pour cela, vous devez avoir un point d’eau à proximité sur votre lieu de travail, afin d’effectuer votre mélange. On utilise du matériel comme une auge et une truelle pour faire le mélange enduit en poudre et eau.

Si l’on compare avec les enduits prêts à l’emploi, les avantages des enduits en poudre sont : son coût et son temps de séchage. Ses inconvénients : son temps d’utilisation est plus rapide, il peut y avoir de la perte de matière si l’application n’est pas réalisée en temps voulu. Du matériel, un point d’eau et du temps sont nécessaires à sa préparation.

ENDUIT EN PÂTE

C’est un enduit à pâte lourde. Vous n’avez pas besoin de matériel pour le préparer puisqu’il s’agit il s’agit d’un enduit prêt à l’emploi. Il est plus onéreux mais il n’y a pas de perte de matériau dû à son conditionnement en pot qui peut se refermer facilement après utilisation.

Il est généralement plus long à sécher qu’un enduit en poudre et il y a un risque de retrait (rétrécissement sur lui-même). Certains enduits prêts à l’emploi bénéficient néanmoins d’un séchage rapide. Demandez conseils dans l’un de nos points de vente Zolpan si vous avez un doute.

Nos conseils pour le séchage enduit

Afin de limiter au maximum le temps de séchage de votre enduit sur votre lieu de travail, Zolpan vous livre quelques techniques.

Comme indiqué dans le paragraphe le premier paragraphe, les températures et l’humidité de la pièce vont jouer un rôle sur le temps de séchage de vos enduits, pour cela :

  • Chauffez la pièce dans laquelle vous effectuez vos travaux à l'aide d'un radiateur 
  • Ouvrez les fenêtre si cela est possible afin de libérer l'humidité
  • Effectuez vos travaux lors d'un saison appropriée, en été ou au printemps (plutôt qu'en hiver ou à l'automne). La météo sera plus favorable et le temps moins humide. 
  • Sachez que l'enduit en poudre sèche plus rapidement. Plus il est pâteux, plus il est rapide à sécher. Lors de votre préparation, privilégiez l'eau chaude, elle permet une prise plus rapide.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires afin d’effectuer vos enduits, notamment l’enduit façade extérieur, vous pouvez consulter notre page dédiée.

Pour toute demande d’information complémentaire, notamment en ce qui concerne les DTU relatifs à vos chantiers de construction ou de rénovation, rendez-vous avec l’un de nos experts présents dans nos points de vente Zolpan. Il vous renseignera selon vos usages d’enduits. 

Vous pouvez aussi acheter les produits nécessaires à la réalisation de vos chantiers directement sur notre eboutique.