Décapant : tout savoir en fonction de votre chantier

Le travail de décapage de surface intervient en premier lieu si les supports de votre chantier ne sont pas cohérents. En effet, l’utilisation d’un produit décapant va permettre le nettoyage d’un support qui cloque, qui commence à partir en morceaux. Le décapant élimine l’ancien revêtement afin de fournir l’adhérence nécessaire au futur revêtement quel qu’il soit.

Décapant : Quels types de solution pour quelle surface ?

Il existe différents procédés pour décaper un support, comme il existe différents types de supports qui peuvent être décaper. Chaque procédé et chaque support à ses caractéristiques à prendre en considération avant toute opération de décapage. Voici quelques informations qui pourraient vous être utiles.

Les différents décapants existants  

On distingue trois typologies de décapants pour réaliser un décapage efficace : 

hommes entrain de nettoyer une façade avec un nettoyeur haute pression
  • Le décapant chimique : 
    Avec l’utilisation d’un produit chimique décapant de type Zoldecap (marque Zolpan), il s’agit de produits solvants qui agissent au contact du revêtement obsolète qui est sur la façade ou bien le sol. Il va ainsi le ramollir et le rendre fragile, pour pouvoir l’éliminer facilement du support. Il existe à la fois des décapants chimiques sous forme liquide ou gel. Distinguez bien le décapant du nettoyant chimique, le nettoyant sera plutôt à base d’acide.
  • Le décapant thermique :
    Ce type de décapage se fait à l’aide d’un outil, un décapeur à air chaud ou bien un chalumeau. Evitez d’utiliser un décapant de ce type sur du bois ou de métal, sous peine de le bruler ou le déformer. A utiliser avec précaution et sur des surfaces réduites par rapport à son champ d’action limité.
  • Le décapant mécanique :
    Dans ce cas, l’action décapante est plutôt manuelle, sollicitée soit par ponçage (notamment grâce à une ponceuse spécifique), soit par sablage ou hydro gommage afin de retirer l’ancien revêtement. En effet, le sablage consiste à l’envoi de sable à haute pression sur la surface.

Dans les trois méthodes, le but est de revenir sur le support de départ et d’enlever le revêtement vétuste.

Le saviez-vous ?

Le chlorure de méthylène est un produit désormais interdit dans la composition des décapants chimiques. Tous les produits que nous vous proposons chez Zolpan sont donc sans chlorure de méthylène.

La densité du décapant

Ponçage de boiserie pour décaper - zolpan

La plupart des décapants sont en gel, afin de limiter la perte de matière et de le laisser agir dans le temps. Le fait qu'il soit épaissi et gélifié permet au décapant de ne pas glisser le long du mur lors de l'application. En effet, lorsqu'on utilise un décapant, on met une quantité importante sur le mur et particulièrement sur la surface à décaper, il est donc primordial qu'il ne coule pas pour qu'il puisse agir correctement et en bonne quantité.

Il existe également des décapants liquides qui s’appliquent en une ou plusieurs fois sur le support. Petit conseil : ces décapants sont évidemment à utiliser sur des surfaces horizontales. En effet, ils couleront et ne donneront pas le résultat escompté sur une surface verticale.

Les surfaces 

On distingue plusieurs typologies de supports sur lesquels on emploi des produits décapants. La technique appliquée sera différente selon le support. 

  • Les supports de maçonnerie, de type façade :
    Par exemple, pour décaper des murs en béton, il est recommandé d’utiliser des décapants chimiques. Par exemple, si vous souhaitez enlever une peinture à résine epoxy sur un sol en béton, l’utilisation de décapants à base d’abrasifs spécifiques est recommandée. N’hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée si vous n’avez pas les compétences requises.
  • Les supports bois :
    Si votre support à décaper est en bois, qu’il s’agisse de portes, volets, meubles ou bien d’un revêtement mural, il est recommandé de réaliser un décapage manuel ou mécanique, à l’aide d’une ponceuse ou de brosse pour vous faciliter la tâche. Parfois, un décapant chimique peut aussi être utilisé, notamment s’il s’agit d’une grande surface. Découvrez nos produits et rendez-vous en point de vente si vous avez besoin de plus d’information. 
  • Les supports métaux :
    Pour décaper le métal ou le fer, on vous recommande d’utiliser un décapant chimique ou thermique.
  • Les autres supports, types carrelages ou plastiques :
    Pour un sol en carrelage par exemple, ce sera plus rapide d’utiliser un décapant chimique. Pour une surface plastique, un décapage manuel à l’aide d’outils type ponceuse peut être réalisé.

Certaines surfaces sont très rarement décapées. C’est le cas notamment d’un revêtement en aluminium. Sur ce type de revêtement qui reste brut (il est rarement peint), on n’utilise pas de décapant, on procède simplement à un nettoyage. Avec le temps, le revêtement en aluminium se terni dans le temps, nous utilisons donc un produit nettoyant qui permettra de lui redonner sa brillance, tel que le Gel NDA.

Si vous souhaitez plus de conseils, n'hésitez pas à prendre connaissance de nos articles spécialisés :

Quels outillage, vêtements et EPI prévoir pour décaper ?

L’outillage

Au-delà des produits spécifiques utilisés selon votre support, qu’il s’agisse de mur ou de sol, l’outillage est aussi différent :

Décapage de la maçonnerie extérieure à l'aide d'une ponceuse électrique

Ponceuse électrique

  • Les ponceuses pour le support maçonné sont des grosses ponceuses avec des disques diamant. 
  • Les ponceuses pour le bois ou le métal sont plus classiques, avec des abrasifs, ce qui permet d'attaquer la surface puisque ce sont des supports plus tendres.

Brosse à décaper

Les brosses à décaper peuvent également faire partie de votre outillage. Il en existe plusieurs, en bronze, en laiton, en nylon, qui s’adaptent à votre surface avec une dureté plus ou moins intense. Elles vous serviront notamment après l’application d’un décapant chimique, pour vous aider à enlever l’ancienne peinture.

Papier abrasif

En cas de décapage manuel, notamment sur de la peinture, le papier abrasif est efficace avec un peu d’huile de coude. Les grains plus ou moins gros vous permettent d’adapter selon la surface et la couche à enlever.

Les vêtements de travail & EPI :

En tant qu'applicateur, n'oubliez pas de vous munir des Vêtements de travail et EPI nécessaires et obligatoires, en cas de projection. Ce sont des produits délicats à mettre en œuvre. Munissez-vous de :

  • masques
  • lunettes
  • gants 

Conseils de pro :

Les décapants ont des odeurs spécifiques, il parait donc important de prévenir les co-propriétaires et autres usagers aux abords du chantier, d'un éventuel dérangement olfactif pendant la période des travaux. 

Décapant : quel temps de pose pour une action efficace ?

Afin que votre action de décapage soit efficace, un temps de pose de votre décapant est à respecter. Cela dépend effectivement de la surface et de l’épaisseur à décaper. Voici quelques informations sur le temps de pose, on observe deux typologies de décapants :

  • Les décapants solvantés, qui seront efficaces au bout de quelques heures (1 ou 2 h), c'est notamment le cas pour le Zoldecap Flash.
  • Les décapants en phase aqueuse, qui sont plus longs à agir. Ils pénètrent la couche du mur petit à petit, comme le Zoldecap Gel hydro, et sont efficaces au bout de 12, 24 ou 48h pour certains.

En temps qu'applicateur, pour faire votre choix, cela dépend de la façon dont vous vous organisez sur votre chantier.

Les décapants basiques vous permettront d'enlever peintures et vernis, qui ont généralement des épaisseurs très faibles. Ensuite, il va y avoir des décapants plus costauds qui seront plus adaptés à des produits semi-épais, des enduits de finition etc, qui ont des épaisseurs plus importantes.

Le décapant agit sur la surface extérieure et va pénétrer petit à petit dans le film de peinture pour la détériorer. Plus l'épaisseur est importante, plus il faut un décapant puissant qui arrive à bien pénétrer et bien détériorer le revêtement, plus il va falloir laisser agir le produit dans le temps.

Certains de nos fournisseurs, comme DPE et SCLAP, vous proposent du décapant sans rinçage. Cela vous permettra d'effectuer votre décapage de façon rapide.

Conseils de pros :

Il est déconseillé d'utiliser un décapant universel. Nous vous recommandons plutôt d'utiliser des décapants spécifiques pour une meilleure efficacité, en fonction du support que vous devez traiter.

Après un décapage, qu'il soit chimique ou mécanique, il faut que le support soit bien propre, sec et sain pour pouvoir continuer à faire le ravalement de la façade. Pensez à bien éliminer les résidus restants, faire un nettoyage de la surface pour repartir sur une base saine, propre pour qu'il n'y ait pas de soucis par la suite, que le ravalement soit durable.

Pour tout besoin d’information complémentaire, n’hésitez pas à vous rendre dans l’un de nos points de vente Zolpan et à faire appel à notre équipe pro.

Pour acheter directement vos produits et outillages en ligne, vous pouvez vous rendre sur https://eboutique.zolpan.fr/.